News

Wiederholungen und Premieren in Burgdorf

Mit Schäfer versus Bandi kam es in Burgdorf zu einer Wiederholung des Finals von Kriens und auch am Ausgang änderte sich nichts: Christian Schäfer musste sich nur im Tischtennis geschlagen geben und dominierte die restlichen drei Disziplinen, was zu einem sicheren Turniersieg führte. Lokalmatador Lukas Spring erkämpfte sich dahinter mit einem ebenso klaren Sieg gegeben Claude Näscher den dritten Platz. Im A-Tableau war dies die einzige Partie, die von einem tiefer klassierten Spieler gegen einen höher klassierten gewonnen werden konnte.
 
Nach einer längeren Racketlonpause kehrten im B-Tableau Dominic König und Till Räber auf die Tour zurück. Beide verpassten den Einzug in die Halbfinals nur knapp, so dass sie sich im Spiel um Platz fünf, das König für sich entscheiden konnte, direkt gegenüber standen. Im B-Final traf Bruno Scherrer auf Giovanni Gentile. Trotz einem Nuller im Tischtennis gelang es Scherrer, die Partie noch zu seinen Gunsten zu kehren und den ersten Turniersieg in seiner jungen Racketlonkarriere einzufahren. Ebenso hart umkämpft war das Spiel um den dritten Platz. Karim Hanna setzte sich gegen Adeline Kilchenmann dank Siegen im Tischtennis, Squash und Tennis durch.
 
Mit der Racketlon Night Tour geht es am 24. August in Uster weiter. Davor findet am 6. Juli der erste Interclub-Spieltag in Kriens statt. Wer an der beliebten Mannschaftsmeisterschaft teilnehmen möchte und noch kein Team gefunden hat, kann sich via  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  bei der Swiss Racketlon Federation melden. Der Verband hilft gerne bei der Vermittlung eines Teams.
 
BL

Player Interviews

Are you interested in more background information about our Swiss racketlon players? On our social media accounts we've just started with our first interview. Today, we spoke with one of our youngest players: Cyril Hohl, the Men C winner at the King of Rackets in Belgium last weekend. Thank you for the interview and all the best for reaching your goals!

Read more on Facebook and Instagram. And feel free to like it or ignore it. We would just appreciate the help of all the players. Spreading the word of racketlon through social media doesn't cost anything. We all want this amazing sport to grow and it needs all of us. Thank you.

vorlage interview

 

There is no rösti barrier in Belgium

A hand full of German speaking Swiss and a hand full of French speaking Swiss went to belgium to fight together for Helvetian Doubles World Championships and King of Rackets medals. They even tried to speak to each other and improve their language skills. The longer the day, the easier it got and rumors say that they even had a delicious Belgium beer together on behalf of the rösti barrier.

 

Some could even raise their glass and celebrate a medal or even crown themselves World Champion or vice World Champion!!! What a big achievement!

 

WORLD CHAMPION! WD +40 Esther Dübendorfer with Stine Jacobsen (DEN)
WORLD CHAMPION! WD B Esther Dübendorfer with Anita Völkl (GER)
VICE WORLD CHAMPION! WD A Nicole Eisler with Zuzana Severinová (CZE)
VICE WORLD CHAMPION! MD A Cédric Junillon with Arnaud Genin (FRA)
BRONZE! +40 Esther Dübendorfer with Thomas Larson (DEN)

 

GOLD! Men C Cyril Hohl 

SILVER! Women +45 Esther Dübendorfer

 

If the players were not as sucessful on court as they wished they could focus on their language skills as mentioned before. The author itself learned that ending 4th is much better in the french speaking part of Switzerland. Whereas in the German speaking part you win a „leather medal“ you can win a „chocolate medal“ in the french speaking part. So Graham could be happy in the end having won two chocolate medals. Enjoy. Especially if they are Belgium chocolate ones.

 

On the other hand, playing consolation matches makes more fun in the German speaking part. Winning golden pinapples is far more delicious than winning little cigarettes. Which one did you choose, Emilie Roux, Susan Rutschmann, Mounir Benheddi, Patrick Bürgi, Daniel Kurmann, Nicolas Lenggenhager and Graham King? Next time it will be chocolate or a shiny one! 

 

Check out some videos and photos from Oudenaarde on Facebook and Instagram.

 

And don’t forget to sign up for the next international tournament – the legendary RACKETLON SWISS OPEN 21 – 23 June in Schlieren! Let’s win some medals and improve your language skills! ;-)

 

NE

Tournoi à Marin

Il faut une première fois pour tout, dit-on. Cette première fois, beaucoup l'ont vécu ce samedi 18 mai à Marin. Aussi, ces néo-racketloniens ne remarquèrent-ils pas le nouvel emplacement des tables de tennis de table ni celui des terrains de badminton. Cependant, demandez-leur s'ils ont reconnu le bruit d'une housse de raquette que l'on ouvre, le claquement d'une balle, le fouet du volant, les pieds qui trépignent d'impatience à l'aube d'un premier match indécis et déjà si important, demandez-leur et ils vous les décriront. Le tournoi se mettait en place, ils le savaient et dans l'air flottait comme un parfum d'excitation.

Et pourtant, au milieu de ce nuage de nouveaux venus, l'on reconnaissait le rire de deux anciens joueurs, déjà prêts à en découdre avec le sourire sur les quatre terrains. On entendait les conseils de l'expert en tennis, le méticuleux pongiste ou le connaisseur de volants, les visages n'étaient de loin pas tous inconnus, les gens s'étaient juste mélangés. La majorité était, il est vrai, romande et pourtant, quel plaisir de retrouver des Outre-Sarine-iers pour cette journée.

Parmi les romands, on retrouve notamment un Cyril Hohl tout feu tout flamme qui a su faire parler la poudre au badminton pour s'imposer dans la plus prestigieuse des catégories. Talonné par Léon Mamié qui a pris le dessus sur Danijel Batinic par 68-61 dans une poule relevée.

A leur suite, la catégorie B a souri aux Romands puisque le redoutable Julien Ming a su utiliser ses talents de pongiste pour vaincre un Valentin Henin prêt à tout après avoir franchi les demies-finale avec un différentiel de +2, chapeau! Troisième et faisant choir la tête de série numéro 1 du tableau B, Yoann Chevalier s'octroie la dernière marche du podium.

Les badistes étant bien représentés, on les retrouve en C sous la bannière de Benoit Roulet et Krzysztof Wojtowicz, respectivement 1er et 3e alors que le tout-terrain Frédéric Doan finit avec Brio second.

En populaire, qui avait des allures de tournoi D au vu du niveau proposé, le squash a été mis à l'honneur par Dani Eggmann qui a foudroyé ses adversaires dans le 3e sport. Beat Schneider et Cédric Hess viennent compléter un podium alléchant, dont on se réjouit de suivre le parcours de ses participants.

Quid des O45 ? La surprise nous vient de ce surprenant Giovanni Gentile qui a fait trébucher les deux têtes de séries! Aussi, est-il normal qu'il triomphe de cette catégorie, devançant Cédric Bosson et Yvan Barbafieri qui ont confirmé leur statut dans les autres matchs de ce groupe.

Last but not least, un immense merci au tableau féminin qui, une fois encore, a prouvé que le talent n'a aucune limite! Une qualité de jeu indéniable a permis à Viktoria Szendrei de s'imposer haut la main face à des adversaires d'un tel niveau que pas seulement la 2e Sonia Bornand et 3e Catherine Werlen mais l'entièreté du groupe, peut repartir la tête bien haute!

Après ces matchs, les jambes lourdes et le sourire aux lèvres, on entendait déjà les prochaines dates mentionnées dans les discussions avec la certitude que les joueurs comme les organisateurs seraient, une fois de plus, motivés par ce sport qui nous passionne!

Au plaisir de vous accueillir à nouveau! Y. Chevalier et le Racketlon Yverdon.

YC

Weitere Events

          Training & Turniere
 .2019     Anmeldung beim Organisator

FSR-Rankings courants (1er juin 2019)

Messieurs
1. Benjamin Gränicher
2. Nico Hobi
3. Patrick Lorenz
4. Cédric Junillon
5. Nicolas Lenggenhager
6. Cédric Junillon
7. Raphael Paglia
8. Christian Schäfer
9. Oliver Bühler
10. André Bandi

Dames
1. Nicole Eisler
2. Adeline Kilchenmann
3. Esther Dübendorfer

Les rankings actuels vous trouvez ici.